La danse cosmique de Shiva


La danse cosmique de Shiva
La danse cosmique de Shiva

Le dieu hindou Shiva apparaît sous de nombreuses formes et sous de nombreux noms.

Il est l’un des 3 grands dieux de l’hindouisme avec Brahma et Vishnou. Il est le symbole à la fois de la création et de la destruction.


Nataraja le danseur cosmique

La légende raconte que lorsque Shiva se mit à danser au milieu d’un cercle de feu, la matière, inerte, se mit aussi à s’éveiller au rythme de la danse. C’est ainsi que la danse de Shiva transforma la vie en un cycle de création et de destruction, de naissance et de mort

L’une de ses manifestations est Shiva Nataraja. Sous cette forme il incarne le danseur cosmique qui rythme l’univers tout entier.

En sanskrit, « nata » signifie danse et « raja » signifie roi.

L’Inde considère la danse comme un moyen pour parvenir à l’extase et pour s’unir avec le divin.

Shiva Nataraj, le dieu de la danse, est vénéré par les musiciens et les danseurs de l’Inde.


La danse de la félicité

La danse de Shiva est « la danse de la félicité » qui créé et recrée l’univers à l’infini. Cette danse cosmique symbolise le renouvellement périodique du monde.

Pour les hindous, la danse est plus ancienne que le monde lui-même, car c’est la danse de Shiva qui crée le monde.

Danser est aussi le plus beau moyen de laisser libre court à son inspiration, sa créativité. On se met en harmonie avec les vibrations de l’univers.