L'esprit du Yin Yoga (2)

Mais alors, concrètement, c'est quoi le Yin Yoga? Les trois fondements du Yin Yoga

Yoga, Villefranche sur Saône, Nathalie Rosada, Yin yoga

Un cours se construit à partir de ces 3 principes essentiels :

  1. Prendre la posture dans la lenteur et y trouver son juste positionnement pour ressentir les sensations et observer ce qui résonne en soi dans le respect de son corps.

  2. S'installer dans l'immobilité, celle du corps avec l'aide éventuelle de supports, et celle du mental par la qualité de présence à soi-même.

  3. Demeurer un certain temps dans la posture, y trouver son point d'équilibre entre le "ni trop, ni trop peu", entre "l'apprécier" le temps nécessaire et vouloir "tenir jusqu'au bout".

La pratique des asana

Les postures de Yin Yoga s’inspirent de celles (les moins intenses) du Hatha Yoga traditionnel (yoga postural) dont les fondateurs ont revisité l’esprit tout en changeant les noms. L’important en Yin Yoga n’est pas de travailler en force ni d’accomplir une performance physique mais plutôt d’être à l’écoute de soi, de ses sensations, de son mental en accompagnant le geste postural dans la lenteur et en conscience. Ce qui compte n’est pas l’esthétisme de la posture mais le ressenti, la manière d’explorer son corps à la recherche de sensations physiques, émotionnelles ou psychologiques. Il s’agit ni plus ni moins de retrouver une certaine intimité (au sens étymologique de « ce qui est en dedans, au plus profond ») avec son corps lors de la pratique et d’en faire son intime, son ami.

La notion de tension / compression

Ces forces opposées s’installent lorsque nous entrons dans une posture.

La tension se produit quand les tissus corporels ne peuvent plus s’allonger. Le mouvement se fait moins ample, mais avec une pratique régulière, il est possible de gagner en amplitude (jusqu’à un certain point) et de vivre la posture plus intensément. La tension survient au niveau des muscles mais aussi de nos fascias, de nos ligaments et de nos capsules articulaires.

La compression se produit quand une partie de notre corps entre en contact avec une autre (par exemple quand le ventre entre en contact avec les cuisses ). Il n’est plus possible alors de progresser dans le mouvement et cela n’évoluera pas avec la pratique, contrairement aux tensions.


Yoga, Villefranche sur Saône, Nathalie Rosada, Yin yoga, posture du sphinx avec bolster



compression au niveau des lombaires


tension à l'avant du buste



Ces forces opposées s’installent lorsque nous entrons dans une posture. ​ La tension se produit quand les tissus corporels ne peuvent plus s’allonger. Le mouvement se fait moins ample, mais avec une pratique régulière, il est possible de gagner en amplitude (jusqu’à un certain point) et de vivre la posture plus intensément. La tension survient au niveau des muscles mais aussi de nos fascias, de nos ligaments et de nos capsules articulaires. La compression se produit quand une partie de notre corps entre en contact avec une autre (par exemple quand le ventre entre en contact avec les cuisses ). Il n’est plus possible alors de progresser dans le mouvement et cela n’évoluera pas avec la pratique, contrairement aux tensions. En résumé, une tension est un étirement ressenti dans la direction opposée au mouvement. Une compression est un froissement ressenti dans la direction du mouvement. ​ Il est important de comprendre ces notions de tension / compression afin d’adopter l’attitude juste dans un asana et donc d’accepter avec bienveillance nos limites.


Un yoga méditatif


C’est véritablement ce qui fait la spécificité de cette belle pratique. ​ Le Yin Yoga est un yoga doux et lent dont les postures se vivent essentiellement au sol. La lenteur, que ce soit dans le chemin qui conduit vers la posture ou dans celui qui nous la fait quitter, gouverne nos gestes et nos attitudes car il s’agit avant tout de maintenir une écoute consciente des sensations corporelles et psychiques. Cette approche méditative du yoga, profonde et intense, nous invite à ralentir le temps d'une séance et à goûter l'expérience d'une véritable descente en nous-même afin de nous ouvrir et d'accepter avec bienveillance ce qui vient à nous. ​ Dans mon cours de Yin Yoga : pour apprécier au mieux ce retour en vous-même, je prends soin d'économiser ma parole afin de laisser toute la place à cette magnifique expérience que permet cette belle pratique de yoga : le Silence.


Les bienfaits du Yin Yoga


Au fil de la pratique, le corps se détend, s'étire et s'assouplit. Il travaille en profondeur au niveau du squelette, des articulations, des ligaments et des fascias. Il se renforce grâce à une meilleure circulation de l'énergie. Les tensions musculaires se relâchent et les émotions retrouvent de l'espace.

La qualité de votre sommeil s'améliore. ​ Le Yin Yoga favorise le « lâcher-prise » pour mieux « laisser- Être » ce qui est. Le Yin Yoga viendra parfaitement compléter toute autre pratique physique plus intense.