Samatha et Vipassana 02

Soirée du 18/09/2017 


Vénérable Chanmay Sayadaw, “La méditation Vipassana selon la tradition birmane”

Ici, nous allons parler de la différence entre les méditations Samatha et Vipassana. Samatha signifie concentration, calme, tranquilité. Quand l’esprit (le mental) est profondément concentré sur l’objet de méditation, il devient calme et tranquille.

L’objectif de la méditation Samatha est uniquement d’atteindre une profonde concentration de l’esprit sur un seul objet. Ainsi, le résultat de la méditation Samatha est l’atteinte d’un état profond de concentration ou d'absorption (jhana).

Lorsque l’esprit est profondément concentré sur l’objet de la méditation, toutes les émotions perturbatrices comme le désir charnel ou sexuel, l’avidité, la haine, la concupiscence, la vanité, l’ignorance, etc. sont tenus à distance de l’esprit qui est absorbé dans l’objet. Quand l’esprit est libre de toute entrave, nous nous sentons calmes, tranquilles, sereins et en paix. Ainsi donc, le résultat de la méditation samatha est un état de bonheur grâce à l’atteinte de la concentration totale ou concentration d’accès. Cependant, cela ne nous permet pas de comprendre les phénomènes inhérents aux processus physiques ou mentaux pour ce qu’ils sont en réalité. Le Vishudimagga décrit 40 sujets de méditation samatha. Un méditant peut utiliser n’importe lequel de ces 40 sujets de méditation. (expliquer un peu les 40 sujets)

… Pour ce qui est de la méditation vipassana, l’objectif est d’atteindre la cessation de la souffrance par la compréhension juste des phénomènes physiques et mentaux dans leur nature véritable. Pour cela nous avons besoin d’un certain degré de concentration.

Nous pouvons l’atteindre en étant pleinement conscients, à chaque instant, des processus corps-esprit. Nous devons être parfaitement conscients d’un état mental ou d’un phénomène physique tel qu’il se produit (comment il arrive, comment il se manifeste, comment il s’arrête, et donne naissance à autre chose. Vipassana, c’est cela, la vision claire est cela même, voir les choses telles qu’elles se produisent et disparaissent. Elles ne sont que le résultat de causes et conditions). Nous avons à notre disposition toute une variété d’objets de méditation : la joie est un objet de méditation, de même que la colère, le chagrin, mais également les sensations physiques telles que la douleur, la raideur, l’engourdissement, etc. Les objectifs et les résultats de samatha et de vipassana sont différents ; leur pratique également.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

सब्बे सता सुखिता होन्तु

Parampara

 

© 2019

Conception du site : Nathalie Rosada - Francis Lutgen
Crédit photos : Francis Lutgen - Unsplash

Mentions légales   

Directrice de la publication : Nathalie Rosada

​​Hébergeur : Wix.com Inc.
500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158