Le yoga dans l’esprit de Dürckheim…

Le yoga que je pratique et que je transmets dans l’esprit de Dürckheim est celui que j’ai reçu de Catherine Masson au sein de L’EFY (Ecole Française de Yoga) de Lille durant quatre années.

Cet enseignement se réfère à celui du philosophe et psychothérapeute allemand Karl Graf Dürckheim qui s’est nourri du Zen au cours de ses séjours au Japon. En accord avec l’esprit de cette tradition, il donne toute sa place au corps car c’est par là que toute pratique spirituelle commence. Il exhorte ainsi chacun d’entre nous à faire le choix d’une discipline corporelle, quelle qu’elle soit, et de s’y engager fermement.

En prenant appui sur le Hatha-Yoga et sur le Souffle, je vous propose de vous laisser porter par la douceur et la lenteur dans les postures, de ressentir ainsi l’attention vigilante aux « tout petits gestes » et aux ajustements qui favorisent la présence au corps et l’intériorisation.

Dans cet esprit, je vous invite à « lâcher le mental» pour descendre dans votre corps et vous reconnecter à votre base de stabilité (le bassin et les pieds), à faire l’expérience de vous laisser porter par ma voix, ma parole afin d’accueillir une qualité de silence qui amène à la paix du cœur, à trouver le juste équilibre entre la rigueur et le 'laisser-être' dans la posture qui favorise l’ouverture au Souffle et à un état d’être différent, à une autre dimension en soi.

                             

tasse_de_thé_marguerittes.jpg

Contempler la respiration telle qu’elle est et se sentir « respiré »…

Revenir vers son centre…

Vivre la posture dans la profondeur et la laisser nous accueillir…

Simplement être là, tout en laissant les émotions et les pensées qui, peut-être, nous éloignent de nous-mêmes… 

 Délaisser peu à peu le corps qu’on a pour habiter le corps qu’on est.


C'est ce corps physique qui concerne toute la personne y compris les gestes,
les attitudes et le rapport à l’autre, de l’assise en silence jusque dans la vie quotidienne.

 

Avertissement : Merci de prendre contact avec votre médecin traitant qui vous conseillera sur votre capacité à pratiquer ou non le yoga. L’enseignante ne pourra être tenue responsable  de toute information relative à votre santé qui ne lui aurait pas été communiquée avant le cours.

Nous suggérons aux femmes enceintes ou ayant récemment accouché de se rapprocher d’enseignants spécialisés en yoga pré et post-natal.