Rohitassa Sutta

Mis à jour : 3 mai 2020

Voici les liens vers les 2 textes qui ont servi de support aux échanges de lundi 03 décembre 2018 :

Le Cula malunkya sutta : http://www.buddha-vacana.org/fr/sutta/majjhima/mn063.html

Au lieu de se concentrer sur sa méditation, un bikkhu se pose des questions métaphysiques telles que : 'le monde est-il éternel ou temporaire? fini ou infini?' Tergiverser en s'interrogeant sur les caractéristiques supposées de l'univers n'a aucun intérêt tant qu'on est soumis au mal-être, et qu'on a en plus la chance d'avoir à sa disposition la technique qui permet de s'en libérer totalement.

et

Le Rohitassa Sutta : http://www.buddha-vacana.org/fr/sutta/anguttara/04/an04-045.html

Rohitassa avait tenté d'atteindre le bout du monde en voyageant. Mais il est inutile de voyager pour essayer d'y aboutir, car dans l'esprit du Dhamma, le bout du monde est un état plutôt qu'un endroit.

Dans le 1er, le Bouddha refuse de répondre aux questions posées, notamment sur le début et la fin de l'univers et réoriente la réponse vers Dukkha, son origine et sa cessation.

Dans le 2ème, le Bouddha enseigne que la réponse à la question sur le début et la fin du monde se trouve dans ce corps de moins deux mètres.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'importance des Kalyana Mitta

Les méditants qui pratiquent Vipassana dans la tradition Theravada se sentent souvent seuls ou isolés dans leur poursuite de la méditation à leur retour des retraites auxquelles ils peuvent participer

La gratitude

"Ne manquez pas d'ajouter votre grain de poussière au sommet de la montagne des actes bénéfiques" (Dogen - Instructions au cuisinier Zen) Luang Por Liam - Ce n'est jamais mal (traduit en anglais par A

Texte retraite juin 2019 : l'attention au corps

L’attention au corps Le Satipatthana sutta (sati : l’attention et patthana : l’instant présent) décrit les quatre fondements de l’attention pour un méditant : l'attention au corps : toutes les