Metta Sutta

Mettā Sutta (Sutta Nipata, 1.8)

Paroles du Bouddha sur la bienveillance

Traduction de Jeanne Schut

Voici comment devrait se comporter Celui qui a développé des qualités de bonté Et qui connaît la voie de la paix : Qu'il soit appliqué et droit, Direct et doux dans ses paroles. Humble et sans prétention, Satisfait et aisément contenté. Qu’il ne se laisse pas submerger par les obligations et demeure frugal. Qu’il soit paisible, maître de ses sens, Naturellement discret, sans exigences. Et qu'il ne fasse rien Que les sages, plus tard, pourraient condamner.

Qu’il médite ainsi : « Prenant moi-même refuge dans le bonheur et la paix, Je souhaite que tous les êtres soient heureux et en paix. Que tous les êtres vivants, quels qu’ils soient — Les faibles comme les forts, tous sans exception, Les grands et les puissants, les moyens et les petits, Visibles et invisibles, proches et lointains, nés et à naître — Que tous les êtres soient heureux et en paix ! Que nul ne trompe autrui, ni ne méprise aucun être, quel qu’il soit. Que nul, par colère ou aversion, ne souhaite de mal à autrui. »

Comme une mère, au péril de sa vie, Protège son enfant, son unique enfant, Ainsi doit-on ouvrir son cœur à l’infini à tous les êtres vivants, Rayonner la bienveillance envers le monde entier : Ouvrir son cœur dans toutes les directions – En haut, en bas et tout autour, sans limites – Libre de toute haine et de toute aversion. Que l’on soit assis, debout, en marche ou couché, Tant que l’on est éveillé, on doit toujours être fidèle à ce souhait. C’est ce que l’on appelle « Demeurer dans un état divin ici et maintenant ». Sans se laisser piéger par des croyances erronées Celui qui a le cœur pur, qui voit la vérité ultime des choses et s’est libéré de tous les désirs sensoriels, Ne reprendra plus jamais naissance dans ce monde.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'importance des Kalyana Mitta

Les méditants qui pratiquent Vipassana dans la tradition Theravada se sentent souvent seuls ou isolés dans leur poursuite de la méditation à leur retour des retraites auxquelles ils peuvent participer

La gratitude

"Ne manquez pas d'ajouter votre grain de poussière au sommet de la montagne des actes bénéfiques" (Dogen - Instructions au cuisinier Zen) Luang Por Liam - Ce n'est jamais mal (traduit en anglais par A

Texte retraite juin 2019 : l'attention au corps

L’attention au corps Le Satipatthana sutta (sati : l’attention et patthana : l’instant présent) décrit les quatre fondements de l’attention pour un méditant : l'attention au corps : toutes les

सब्बे सता सुखिता होन्तु

Parampara

 

© 2019

Conception du site : Nathalie Rosada - Francis Lutgen
Crédit photos : Francis Lutgen - Unsplash

Mentions légales   

Directrice de la publication : Nathalie Rosada

​​Hébergeur : Wix.com Inc.
500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158