Les 4 illimités - 1ère partie

le 13 novembre 2017


Les 4 "illimités" ou aussi les 4 "incommensurables".

Ils sont illimités ou incommensurables car s'appliquent à tous, n'importe tout, n'importe quand, sans limites et sans conditions. Pas besoin d'être un sage ou un éveillé pour les pratiquer, pas besoin de circonstances particulières non plus.

Metta la bienveillance : c'est souhaiter du bonheur, la paix et la joie à soi-même et aux autres, qui vient en premier. Metta est un mot pali. Il s'agit de Maitri en sanskrit. Et Maitreya est le nom du futur bouddha. C'est la même racine que pour les kalyana mitta, les compagnons spirituels, le sens d'ami ou d'amitié y est inclus.

De Metta découlent les 3 autres illimités : Quand la bienveillance rencontre la douleur, elle devient Karuna la compassion, Quand la bienveillance rencontre la joie, elle devient Mudita la joie empathique, se réjouir de la joie des autres, Upekkha l'équanimité englobe les 3 autres et c'est vraiment là que toutes les expériences ont la même valeur.

Pour expliquer les 4 illimités, on raconte l'histoire d'une mère avec son enfant. Quand il est nourrisson, sa mère veille sur lui sans attente, sans retour de la part de l'enfant qui est trop jeune. C'est la bienveillance dans toute sa simplicité. Quand l'enfant grandit, il commence à souffrir, ses premières dents, ses pleurs, ses premières chutes. La bienveillance de la mère se transforme en compassion face à ces douleurs. L'enfant grandit encore. Il va se faire des amis, connaître des moments heureux, découvrir l'amour. La bienveillance devient mudita, la joie empathique. La mère se réjouit de la joie de son enfant. L'enfant devient adulte, se marie, fonde à son tour une famille et a des enfants. La mère va ressentir la bienveillance, la compassion, la joie, mais n'interfère pas dans le vie de son enfant. C'est la bienveillance qui se transforme en équanimité. "Les choses sont ainsi et c'est bien ainsi".

Comme pour Samatha ou Vipassana, il existe un entrainement de l’esprit à ces illimités. On parle de Metta Bhavana. Quelques phrases/idées qui peuvent être utilisées : Puissé-je être bien, être heureux, libre de la souffrance et de la douleur, à l'abri du besoin, me satisfaire des circonstances actuelles, en bonne santé physique et mentale, en paix avec moi-même et les autres… A chacun de trouver ou de créer ce qui lui convient.

La pratique de Metta bhavana commence par et pour soi-même et n'a rien d'égoïste. On utilise l'image de personnes dans la boue qui ne peuvent s'appuyer l'une sur l'autre pour en sortir au risque de s'enfoncer plus encore. Il faut que l'un d'eux pense à lui-même et s'extirpe pour pouvoir ensuite aider les autres parce qu'il saura comment faire et pourra bien mieux aider les autres.

Vous pouvez introduire Metta en début d'assise pour revenir ensuite à votre pratique habituelle. Metta bhavana relève de Samatha et peut égalment conduire à Vipassana. Quand on a demandé à Dipa Ma si il valait mieux pratiquer Metta ou la sagesse, elle a répondu qu'elle ne voyait pas la différence. Exercer Metta pour soi-même permet de mieux se comprendre et comprendre le fonctionnement des peines set des souffrances. Il en découle qu'on comprend mieux l'autre car il fonctionne comme nous-même.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'importance des Kalyana Mitta

Les méditants qui pratiquent Vipassana dans la tradition Theravada se sentent souvent seuls ou isolés dans leur poursuite de la méditation à leur retour des retraites auxquelles ils peuvent participer

La gratitude

"Ne manquez pas d'ajouter votre grain de poussière au sommet de la montagne des actes bénéfiques" (Dogen - Instructions au cuisinier Zen) Luang Por Liam - Ce n'est jamais mal (traduit en anglais par A

Texte retraite juin 2019 : l'attention au corps

L’attention au corps Le Satipatthana sutta (sati : l’attention et patthana : l’instant présent) décrit les quatre fondements de l’attention pour un méditant : l'attention au corps : toutes les

सब्बे सता सुखिता होन्तु

Parampara

 

© 2019

Conception du site : Nathalie Rosada - Francis Lutgen
Crédit photos : Francis Lutgen - Unsplash

Mentions légales   

Directrice de la publication : Nathalie Rosada

​​Hébergeur : Wix.com Inc.
500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158