L'automne, saison du "lâcher-prise"

« En automne, je récoltai toutes mes peines et les enterrai dans mon jardin. Lorsque avril refleurit et que la terre et le printemps célébrèrent leurs noces, mon jardin fut jonché de fleurs splendides et exceptionnelles ».

Khalil Gibran, Le Sable et l’écume


Pour la Médecine Traditionnelle Chinoise, l’automne est perçu comme une saison de transition,la saison du passage d’un état à un autre.

Il est temps de revenir peu à peu à des activités plus calmes car notre Yang s’affaiblit et notre Yin grandit. Le mouvement associé à cette énergie particulière est celui qui se dirige vers le dedans et aussi vers le bas.


Ainsi, l’automne nous demande d’être particulièrement à l’écoute de soi. C’est le moment de développer de plus en plus un regard introspectif.



Couleurs d'automne
Couleurs d'automne

De même, à l’image des arbres qui se parent de leurs plus belles couleurs avant de se délester de leurs feuilles devenues trop lourdes à porter, l’automne nous demande , à nous aussi, de laisser tomber tout ce qui nous encombre, tout ce dont nous n’avons plus besoin ou qui nous déstabilise.


« Laisser partir » pour faire de la place , se créer un nouvel espace afin de passer l’hiver au mieux et d’accueillir plus tard, au printemps, de nouvelles opportunités et retrouver un nouvel équilibre.


En automne, les arbres nous montrent que lâcher-prise peut être salutaire et qu’il n’y a pas de raison d’avoir peur car nos racines nous maintiendront debout.



Mais puisque le lâcher prise s’opère aussi en s’ouvrant à ce qui est, on travaille donc en ouverture au niveau des ceintures scapulaires et pelviennes, là où l'on retient aussi souvent le plus de tensions.